Contre la limitation à 80 km/h sur le réseau secondaire, signez la pétition !

Accueil > Actualités > L’actualité nationale > Piétons, cyclistes et motocyclistes réclament ensemble des routes plus sûres (...)

Piétons, cyclistes et motocyclistes réclament ensemble des routes plus sûres en Europe

vendredi 25 janvier 2019

La Fédération internationale des piétons (IFP), la Fédération européenne des cyclistes (ECF) et la Fédération des associations européennes de motards (FEMA) se félicitent de l’initiative des institutions de l’UE visant à améliorer la sécurité des usagers de la route vulnérables dans le cadre de la révision de la directive 2008/96 / CE sur la gestion de la sécurité des infrastructures routières (RISM). Nous appelons en outre le Conseil de l’UE et la Commission européenne à prendre en compte les amendements proposés par la commission des transports et du tourisme du Parlement européen (TRAN), susceptibles d’améliorer encore la directive.

La directive RISM en vigueur définit des procédures censées garantir la sécurité des usagers de la route sur l’infrastructure routière transeuropéenne, mais qui se concentraient presque exclusivement sur la sécurité des occupants des voitures. C’est l’une des raisons pour lesquelles les décès chez les piétons et les cyclistes ont diminué à un taux moins élevé - respectivement de 13% et 1,4% entre 2010 et 2016, contre 20% pour les occupants des voitures. En 2017, les usagers de la route vulnérables représentaient près de la moitié des victimes de la route dans l’UE.

En mai 2018, la Commission européenne a publié une proposition de révision de la directive. En ce qui concerne la sécurité des piétons, cyclistes et motocyclistes, un nouvel article 6 ter a été ajouté dans la proposition, selon lequel "les États membres veillent à ce que les besoins des usagers de la route vulnérables soient pris en compte dans la mise en œuvre des procédures [de la directive]". Nous nous félicitons du fait que le Conseil et le Parlement aient accepté cet ajout.

Le rapport de la commission TRAN adopté le 10 janvier 2019 a également ajouté les points clés suivants à la proposition de la Commission :

La Commission devrait définir des exigences de qualité répondant aux besoins des usagers de la route vulnérables.
La Commission devrait définir des exigences minimales pour les programmes de formation des auditeurs de la sécurité routière et y inclure les infrastructures pour piétons et cyclistes.
Les États membres devraient indiquer périodiquement comment ils améliorent la protection des usagers de la route vulnérables.

Nous considérons ce qui précède comme un élément clé pour garantir que le financement de l’UE ne soit pas consacré à la construction d’infrastructures dangereuses pour les piétons, les cyclistes et les motocyclistes. Les nouvelles autoroutes ne doivent pas couper les pistes cyclables, les piétons doivent avoir une densité suffisante de traversées sécurisées, les motards ne doivent pas être confrontés à des obstacles dangereux - cela semble évident, mais malheureusement, cela n’est pas encore une réalité dans l’ensemble de l’UE.

Le 23 janvier 2019 a marqué le début du dialogue interinstitutionnel entre le Parlement, le Conseil et la Commission sur la révision de la directive. Nous appelons le Conseil et la Commission à accepter les amendements proposés par la commission TRAN concernant la sécurité des usagers de la route vulnérables. Ce serait un pas important dans la réalisation des engagements pris par les 28 États membres à Malte en 2017, à savoir réduire activement de moitié le nombre de morts sur les routes en 2020 sur les routes européennes, et par les ministres des transports et de l’environnement de l’UE à Graz en 2018, à prendre en compte usagers de la route vulnérables dans la modification de la directive RISM.

Geert van Waeg - Président
Fédération internationale des piétons

Adam Bodor - Directeur du plaidoyer et d’EuroVelo
Fédération Européenne de Cyclistes

Dolf Willigers - Secrétaire général
Fédération des associations européennes de motocyclistes

Voir en ligne : L’article en anglais sur le site de la FEMA

Comment aider ? Nos actions sont destinées à tous les motards. Pour contribuer à les faire vivre ponctuellement, faites un don.

FFMC Editions de la FFMC Assurance Mutuelle des Motards Association pour la formation des motards FFMC Loisirs Commission Stop Vol Commission Juridique Commission ERJ2RM - Education Routière Jeunesse Fédération Européenne des Associations Motocyclistes