Accueil > Espace presse > Communiqués de Presse > ZAPA : la ville de Nice se retire du projet

ZAPA : la ville de Nice se retire du projet

A un mois de l’échéance des candidatures pour le dossier ZAPA (13 juillet 2012), la ville de Nice choisit de ne pas appliquer cette politique.

jeudi 7 juin 2012

Cette décision va dans le sens des revendications de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) , qui, loin de toute action corporatiste, s’investit depuis plusieurs mois dans la lutte contre ce projet inique et antisocial. Cette bonne nouvelle entérine nos positions et valide notre certitude qu’une alternative aux ZAPA est possible.

Forte de 83 antennes départementales, la FFMC agit aussi bien au niveau national qu’au plus près des problématiques locales et des élus.

La mairie de Nice a été sensible aux positions pragmatiques défendues par la FFMC et portées par ses militants niçois, et le projet ZAPA a été retiré hier après-midi dans cette ville qui s’y était portée candidate il y a un an environ.

Sept autres villes sont encore en lice pour les ZAPA ; Clermont-Ferrand, Lyon, Paris, la Plaine Saint-Denis, Bordeaux, Aix en Provence et Grenoble. Il ne tient qu’à ces municipalités de prendre en compte le caractère liberticide des ZAPA, leur coût social élevé et leur faible impact environnemental.

La FFMC demeure plus que jamais attentive aux décisions des élus locaux dans ce domaine et attend toujours une communication claire, explicite et officielle du Gouvernement en général et de Madame la Ministre de l’environnement en particulier, car sur ce sujet aussi, les motards en colère attendent le changement.

Comment aider ? Nos actions sont destinées à tous les motards. Pour contribuer à les faire vivre ponctuellement, faites un don.

FFMCEditions de la FFMCAssurance Mutuelle des MotardsAssociation pour la formation des MotardsFFMC LoisirsCommission Stop VolCommission juridiqueCommission ERJ2RMFédération Européenne des Associations MotocyclistesHTML Map