Zones à circulation restreinte (ZCR), questions / réponses

Pour tout comprendre sur les zones à circulation restreinte, lisez notre Foire aux questions !

Accueil > Actualités > L’actualité nationale > Un enterrement bien fêté

Un enterrement bien fêté

mardi 24 mars 2009

Les rassemblements organisés par la FFMC pour fêter l’abrogation de la Procédure VE et rappeler aux pouvoirs publics l’urgence de revoir de fond en comble la politique de sécurité routière a rassemblé près de 30 000 participants dans toute la France… dans un silence assourdissant de la part des « grands médias ».

2500 motos à Lyon, 1500 à Clermont-Ferrand, 1 500 à Rouen, 600 à Orléans, près de 500 à Auxerre, 500 à Strasbourg et à Bourges, 700 à Quimper, 900 à Grenoble, 2000 à Tours… A Nancy, Poitiers, Périgueux, Chambéry et même à Auch, les antennes de la Fédé font état d’une « mobilisation record » ! A Paris, 3 000 « motards en colère » (mais contents) ont investi la place de la République au terme d’un cortège bruyant parti de l’esplanade du Château de Vincennes. Même des automobilistes se sont joints à nos rassemblements, en deudeuche, en 4X4, en quads.

C’est qu’ils y tenaient, les copains, à faire une belle manif, comme au temps des grandes batailles contre la vignette, contre les feux de jour pour les autos, contre le contrôle technique… Trente années de lutte pour faire reconnaître nos spécificités et pour dire non aux discours motophobes et aux inepties technocratiques censées nous faire avaler des réglementations inadaptées au seul motif que « c’est pour not’bien ».
Les 21 et 22 mars 2009, nous avons fêté une victoire : celle du recul du gouvernement qui a tenté de nous imposer cette « procédure VE » hâtivement bricolée et finalement qualifiée de « chimère administrative » par la déléguée interministérielle à la Sécurité routière, Michèle Merli. Madame Merli nous assure désormais de la tenue prochaine d’un « Grenelle des deux-roues motorisés »… L’heure serait donc à la diplomatie et aux tables rondes ? Et bien d’accord, c’est même pour ça que la FFMC, par le maintien des rassemblements prévus, a tenu à faire la démonstration de la forte mobilisation et des attentes exprimées par ses adhérents et ses sympathisants.

Alors contents, les motards ? Pour ça, il faudrait encore que les médias cessent de continuer à faire comme si nous n’existions pas : quand il s’agit de nous dénoncer comme les moutons noirs de la sécurité routière, les chaînes de télé y vont pourtant à grands coups de louche, sans lésiner sur le couteau à étaler les amalgames.
Si les journaux de la presse quotidienne régionale ont relayé les rassemblements de ce week-end de mobilisation, force est de constater qu’aux JT télévisés et radiophoniques nationaux, les directeurs d’info sont atteints du syndrome de « manque de détectabilité des motards » que les plus récentes études mettent en avant pour expliquer l’accidentalité qu’on nous reproche sans cesse.

Peut-être aurions-nous dû aller manifester juste sous leurs fenêtres ? Une chose est sûre : après deux belles journées de manif’ comme celles-là, il suffit d’allumer sa télé pour être toujours … en colère !

Voir aussi sur notre communiqué de presse du 20 mars

Pour voir le compte-rendu des manifs et réagir en direct rendez-vous sur motomag.com

Comment aider ? Nos actions sont destinées à tous les motards. Pour contribuer à les faire vivre ponctuellement, faites un don.

FFMC Editions de la FFMC Assurance Mutuelle des Motards Association pour la formation des motards FFMC Loisirs Commission Stop Vol Commission Juridique Commission ERJ2RM - Education Routière Jeunesse Fédération Européenne des Associations Motocyclistes