Zones à circulation restreinte (ZCR), questions / réponses

Pour tout comprendre sur les zones à circulation restreinte, lisez notre Foire aux questions !

Accueil > Espace presse > Communiqués de Presse > M6 A TOUTE VITESSE

M6 A TOUTE VITESSE

communiqué de presse du 25 février 2009

mercredi 25 février 2009

La FFMC réagit à l’émission consacrée aux dangers du deux-roues motorisés (2RM) diffusée dimanche 22 février sur M6 à 22 h 45 et dénonce un procès à charge qui stigmatise l’ensemble des pratiquants motards et cyclomotoristes.

Intitulée « Enquête exclusive, accidents, trafics, conduite à risques : les dangers du deux-roues », l’émission présentée par Bernard de la Villardière a durant 1 h 20 insisté lourdement sur les comportements délictueux des conducteurs de 2RM : cyclomoteurs débridés dépassant de deux fois la vitesse autorisée, concessionnaires délinquants filmés en caméra cachée, coursier prenant tous les risques pour augmenter ses gains, constats d’accidents opposant des propriétaires de 2RM en fuite et piétons-victimes grièvement blessés…

Images choc façon vidéos visibles sur Internet, gros plans sur les taches de sang, les traces de chocs, les remontées de files sur voies rapides, les ambulances, les visages des proches des victimes, marqués par la douleur… Choix des mots assénés en voix off, « le périphérique surnommé le couloir de la mort par tous les motards », « la moto fonce à quelques centimètres entre les camions, dépassant largement la vitesse autorisée », « un motard a vingt fois plus de risque d’être tué », « un scooter sur deux est débridé », « le coursier trompe-la-mort », « à Paris, un motard sur deux est responsable de son accident »…
Heureusement, la police veille et le reportage montre des agents qui arrêtent des cyclomotoristes et vérifient la conformité des engins. Un commissaire se déplace avec ses hommes au domicile d’une personne suspectée d’être responsable d’un accident ayant fait un blessé et interpelle l’individu qui est placé en garde-à-vue. L’enquête a établi qu’il ne conduisait pas le scooter impliqué, mais comme l’homme est en infraction sur la législation des étrangers, il ne sera pas relâché… Voyez, puisqu’on vous le dit : tous des voyous !

Seule vision positive, Bernard de la Villardière prend le guidon accompagné de Philippe Monneret, responsable d’un centre de formation à la conduite moto pour vingt minutes de circulation sur les voiries encombrées de l’Île-de-France. Au terme de ce trajet, le manque de détectabilité des 2RM de la part des automobilistes, les chaussées glissantes et les pièges de l’infrastructure routière sont brièvement évoqués.

Œuvrant depuis trente ans en faveur de la sécurité routière et militant pour un partage de la route, se positionnant sans équivoque pour une pratique apaisée et citoyenne de la moto, la FFMC dénonce un reportage monté comme un procès à charge : compilant amalgames et raccourcis faciles, sans jamais proposer la moindre analyse, sans aucun débat contradictoire, l’émission « Enquête exclusive » ne fait pas illusion : la sécurité routière n’est pas son créneau… Seul compte le sensationnel, au mépris des règles de base du journalisme d’investigation, garantes d’une information dépassionnée et sincère.

Avec M6, il y a vraiment de quoi être un motard « en colère ».

Comment aider ? Nos actions sont destinées à tous les motards. Pour contribuer à les faire vivre ponctuellement, faites un don.

FFMCEditions de la FFMCAssurance Mutuelle des MotardsAssociation pour la formation des MotardsFFMC LoisirsCommission Stop VolCommission juridiqueCommission ERJ2RMFédération Européenne des Associations MotocyclistesHTML Map