Zones à circulation restreinte (ZCR), questions / réponses

Pour tout comprendre sur les zones à circulation restreinte, lisez notre Foire aux questions !

Accueil > Actualités > Actualités des antennes départementales > Charente Maritime > L’antenne FFMC 17 > Historique vie antenne > Stage de maniabilité à La Rochelle

Stage de maniabilité à La Rochelle

Succés grandissant pour les stages de perfectionnement organisés à La Rochelle (17) par Guy Bideau

jeudi 30 octobre 2008

La semaine de la sécurité routière s’achève ce jour, samedi 18 Octobre 2008 en France et dans le département de Charente-Maritime. De nombreuses animations se sont déroulées dans notre département dont des interventions de sensibilisation dans les collèges, un forum et des stages de perfectionnement à la conduite des deux roues motorisées. Ce dernier est ouvert à tous les possesseurs du permis moto et il est entièrement gratuit. Seul le déjeuner pris en commun est à la charge des stagiaires (7 €).

FFMC 17 : Comment t’es venu cette idée d’organiser des journées de perfectionnement à la conduite des 2 RM ?

Guy Bideau : Dans ma fonction d’officier Sécurité Routière au 519 e Régiment du train (basé à La Rochelle 17) je me devais de répondre aux besoins de formation de nos jeunes motards. En effet il y a 4 ans les armées perdaient chaque année environ 140 de nos jeunes soldats tués sur les routes de France.
La particularité de nos jeunes est, pour l’immense majorité d’entre eux, de partir en opération à l’extérieur et, lors de leur retour en Métropole, compte tenu de leurs rémunérations, pouvoir s’offrir des engins très puissants.
Après avoir organisé une demi-journée de Sécurité Routière axée sur la moto, et ceux malgré un accueil très positif, j’ai pris conscience que je devais aller plus loin.

FFMC 17 : Comment t’y es-tu pris pour réussir à organiser tes stages ?

Guy Bideau : Ces stages sont organisés en fin de semaine à savoir soit le vendredi soit le samedi. Cela permet de mixer Militaires et personnes extérieures à la Défense autour d’un même thème « La passion de la moto ». L’objectif est de permettre à chaque stagiaire d’évaluer ses capacités à partir d’exercices simples et , surtout, de percevoir dans la réalité l’énorme différence d’approche que l’on peut avoir simplement avec 10 km/h de plus.
Le PDASR (1) de notre département fut sollicité et une réponse favorable est arrivée. Lors du premier stage un inspecteur des permis de conduire a évalué l’action et ainsi nous fumes reconnues par les autorités.

FFMC 17 : Quel est le contenu des stages ?

Guy Bideau : Après un accueil le plus convivial possible, un rappel sur l’accidentologie moto dans notre département sert d’introduction suivi d’un tour de table ou chacun se présente puis un rappel est fait sur les règles de sécurité à respecter lors de la journée. Ensuite (A cheval !) nous passons à la pratique sur une ancienne piste d’instruction à la conduite qui est parfaitement adaptée à nos évolutions.
Plusieurs exercices se succèdent à des vitesses différentes (40 et 50 KM/H) ce qui permet )à chacun de rapidement faire le point sur ses propres connaissances.

FFMC 17 : Quels sont les différents ateliers que tu proposes à tes stagiaires ?

Guy Bideau : Les formateurs, après une rapide prise en mains des machines (Honda 600 CBF) par les stagiaires, proposent différents exercices avec l’usage de balises hautes obligeant à appréhender et respecter parfaitement les gabarits qui matérialisent des véhicules.
Au premier atelier, le positionnement du regard ainsi que la maîtrise de son engin sont mis à l’épreuve lors d’un exercice simple : le passage de cinq portes espacées chacune de 15 mètres.
Ensuite, ces portes sont décalées et occupent deux voies ce qui oblige à anticiper la sortie avant même d’avoir franchi la porte en question.
Les ateliers suivants concernent le freinage d’urgence permettant de corriger les mauvaises habitudes puis nous arrosons la piste pour découvrir le potentiel du freinage ABS avant de remouiller et sabler la route pour convaincre éventuellement les réfractaires à cette avancée technologique.
Le dernier atelier est celui de l’évitement sur ordre et les balises hautes rappellent rapidement les plus téméraires à la réalité.

FFMC 17 : Comment arrives-tu à faire le plein à chaque session ?

Guy Bideau : Ces deux stages qui sont organisés chaque année au Printemps et à l’automne, sont reconnus par le monde motard. La publicité se fait naturellement par le bouche à oreille. Le relais efficace de la FFMC 17 ainsi que différents motos clubs locaux me permettent de remplir les journées de formation au point, malheureusement, de ne pas pouvoir prendre tous les stagiaires notamment sur la journée du Samedi.
Ces journées sont soutenues efficacement par la mission coordination Sécurité Routière et Préfecture de Charente-Maritime.
Les messieurs motos de la DDE furent parmi nos premiers stagiaires. Les participants, femmes et hommes, sont de tout age (de 18 à 63 ans) et de tout horizon socioprofessionnels.


Le succès de cette initiative souligne l’importance de développer le réseau des moto écoles recommandées AFDM (le référent "formation" du mouvement FFMC, mais pour l’instant encore absente du département) qui développe notamment des stages de perfectionnement sur deux jours ouvrant droit à une réduction de la prime d’assurance à la Mutuelle des Motards

(1) PDASR : Plan Départemental d’Actions et de Sécurité Routière

Interview réalisé pour la FFMC 17 par J-M JUCKER

Briefing par Michel
Au centre, Michel Millet qui est le référent national des moniteurs de Moto Ecoles de l’Ecole Française de Conduite (ECF), commente le passage des participants en prodiguant de bons conseils.
Manuel presente l’atelier suivant
Manuel, référent régional ECF pour le Sud-Ouest, énonce les consignes pour le prochain atelier. Il est assisté par Cyril Gaudichon, IDSR et ancien pilote moto (2 eme en partant de la Gauche) et d’Eric BROUTCHOUX, éducateur en Sécurité Routière au 519 Régiment du train (1 er en partant de la Gauche).
Piste sécurisée au 519 RT du Train de Lagord (17)
Site parfaitement adapté pour les différents exercices ici 5 portes décalées espacées chacune d’une quinzaine de mètres.
Portes à 50 KMH
Une stagiaire réalisant l’exercice à 50 KM/H sous l’œil averti du moniteur qui commente en direct pour les autres stagiaires afin que chacun puisse en tirer de bonnes leçons.
Evaluation des distances de freinage
A votre avis, ou va s’arrêter la moto qui est lancée à 40 KM/H ?
Chaque stagiaire doit se placer ou la moto va s’arrêter.
Freinage d’urgence à 50 KMH
Même exercice que sur la photo précédente mais cette fois à 50 KM/H. Surprise car bon nombre des stagiaires pensaient que le véhicule allait s’arrêter plus loin. Comme quoi l’ABS, lorsque l’on sait s’en servir, c’est vraiment efficace. En voici la preuve.
Bonne position
Avant de passer à la pratique, petite démonstration. Ici freinage à 50 KM/H en bloquant les freins. Voici la bonne position a adopter lors des freinages.
Notre ami Guy
Guy Bideau, infirmier de formation, motard depuis 1968, est Lieutenant Colonel de réserve au 519 Régiment du train à La Rochelle (17). Il est également IDSR, formateur, pour la ligue Poitou Charente de cyclisme, des motards encadrant les courses et Directeur de course pour le marathon de La Rochelle - 17 (Date du marathon le dimanche 30 Novembre 2008). C’est un passionné des sports mécaniques tant Autos que Motos.

Comment aider ? Nos actions sont destinées à tous les motards. Pour contribuer à les faire vivre ponctuellement, faites un don.

FFMCEditions de la FFMCAssurance Mutuelle des MotardsAssociation pour la formation des MotardsFFMC LoisirsCommission Stop VolCommission juridiqueCommission ERJ2RMFédération Européenne des Associations MotocyclistesHTML Map