Zones à circulation restreinte (ZCR), questions / réponses

Pour tout comprendre sur les zones à circulation restreinte, lisez notre Foire aux questions !

Accueil > Espace presse > Communiqués de Presse > Feux dédiés obligatoires en 2011 : quid des usagers de la route vulnérables (...)

Feux dédiés obligatoires en 2011 : quid des usagers de la route vulnérables ?!

jeudi 25 septembre 2008

Alors que la Commission Européenne vient de confirmer la généralisation de l’installation de feux dédiés (des feux spécifiques allumés en permanence) sur tous les véhicules, la FFMC rappelle son opposition à cette mesure dangereuse pour les usagers vulnérables.

Devant le fait accompli :
Lors de la pseudo-consultation lancée fin 2006 par la Commission, nous avions déjà rappelé notre opposition et pointé le fait que la partie semblait jouée d’avance. En effet, loin de réellement rechercher des avis sur la question « Faut-il recommander l’allumage des feux ? », la démarche de la Commission Européenne consistait en quelque sorte à nous laisser le choix… de leur couleur.
Pour la FFMC, feux de croisement ou feux dédiés, cela revient au même : un conducteur voyant venir face à lui un véhicule aux lumières allumées aura son attention attirée par ce dernier, au détriment des autres usagers sans lumière comme les cyclistes et les piétons, qui sont justement les plus vulnérables.
Affirmer que ces usagers vulnérables (piétons, cyclistes) verront mieux les voitures et pourront se pousser à temps, c’est inverser le principe de précaution du fort vis à vis du faible, comme l’avait martelé la FFMC au cours de la campagne menée en France en 2004-2005. C’est aussi protéger encore un peu plus les occupants des automobiles, pourtant déjà nettement mieux lotis de ce point de vue que les usagers vulnérables.
Il est ainsi regrettable de constater que la Commission Européenne passe totalement sous silence le fait que lors de l’expérimentation ‘feux de jour’ en France, le nombre de tués en voiture a certes baissé mais le nombre de morts dans les catégories piétons, vélos et cyclomotoristes a cru de +8% , +0.6% et +3.8% respectivement !
Si la Fédération Européenne des Associations de Motocyclistes (FEMA), de son côté, ne s’oppose pas à la mesure, c’est sans doute que l’influence des pays nordiques (qui appliquent déjà l’allumage de feux le jour dans des conditions de circulation très différentes) y est considérable. La FEMA estime aussi que les feux dédiés sont un moindre mal, par rapport aux feux de croisement, parce qu’ils permettraient quand même de distinguer les feux des motos.
En France, rappelons que les feux dédiés de jour avaient déjà été discrètement officialisé par décret [1] en mai 2006 malgré l’échec évident des « expérimentations ».
Au niveau international, la décision ayant déjà été prise dès novembre 2007 au sein des instances de réglementation de Genève , il n’y a rien de nouveau dans l’annonce de la Commission.

La FFMC déplore que ses propositions aient été écartées. Elle s’investit désormais dans la réforme du permis de conduire et dans la formation de tous les usagers de 2RM. La FFMC, qui milite encore et toujours pour un meilleur le partage de la route, se doit désormais de préparer les usagers fragiles à la jungle urbaine que nous prépare 2011, dans laquelle il faudra se faire voir pour survivre au milieu de feux dédiés, de feux de croisement, de feux défectueux, en attendant le renouvellement complet du parc automobile pour pouvoir vérifier si, oui ou non, les feux dédiés préservent aussi des vies de motards et de cyclistes.

Notes

[1Article R313-4-1 inséré par Décret nº 2006-499 du 3 mai 2006 art. 2 Journal Officiel du 4 mai 2006

Comment aider ? Nos actions sont destinées à tous les motards. Pour contribuer à les faire vivre ponctuellement, faites un don.

FFMCEditions de la FFMCAssurance Mutuelle des MotardsAssociation pour la formation des MotardsFFMC LoisirsCommission Stop VolCommission juridiqueCommission ERJ2RMFédération Européenne des Associations MotocyclistesHTML Map