Zones à circulation restreinte (ZCR), questions / réponses

Pour tout comprendre sur les zones à circulation restreinte, lisez notre Foire aux questions !

Accueil > Espace presse > Communiqués de Presse > La FFMC rencontre la nouvelle déléguée interministérielle à la Sécurité (...)

La FFMC rencontre la nouvelle déléguée interministérielle à la Sécurité Routière

mardi 23 septembre 2008

La FFMC a rencontré ce lundi 22 septembre 2008, Michèle Merli, nouvelle Déléguée Interministérielle à la Sécurité Routière.

Au cours de cet entretien de plus de deux heures, les représentants de la FFMC ont rappelé que depuis près de 30 ans celle-ci travaille de manière constructive à l’amélioration de la Sécurité Routière, notamment par la promotion de la formation des usagers de la route tout au long de leur vie. Ils ont notamment renouvelé la proposition d’une prise en compte réelle des deux roues motorisés (2RM) dans les évolutions de la réglementation et dans l’aménagement et l’entretien des infrastructures routières.
Madame la Déléguée a convenu de la réalité de la part croissante des 2RM dans la circulation, sans faire pour autant de concessions sur une application stricte des règles du code de la route à l’encontre de tous les usagers. Toutefois, une porte a été ouverte sur la question de la circulation entre les files des motos dans les embouteillages qui pourrait faire l’objet d’une expérimentation sous conditions.
Michèle Merli a également exprimé sa volonté d’ouverture de circuits, permettant ainsi aux motards de donner libre cours à leur passion dans des conditions optimales de sécurité. La FFMC a rappelé son attachement à l’aspect pédagogique et social dont ces initiatives ne doivent pas se départir sous peine de n’être qu’une simple promotion pour le sport mécanique.

Par ailleurs, la FFMC a été invitée à une réunion vendredi dernier à la Direction de la Sécurité et de la Circulation Routière traitant de la réforme du permis de conduire et durant laquelle elle a avancé des propositions visant, entre autres, à inciter au port d’un équipement adapté à la conduite d’un 2RM, tout en rappelant que ces équipements, qualifiés de sécurité, sont toujours taxés à 19,6%. De même, la nécessaire prise en compte des 2RM dans la formation au permis voiture et l’implication des parents dans la formation au BSR (Brevet de Sécurité Routière) devront également être améliorées. Pour sa part, la FFMC a mis en place des formations à l’attention de ses propres militants bénévoles intervenants en milieu scolaire afin de leur donner les moyens de mieux faire passer un message de Sécurité Routière auprès d’un public jeune.

La Fédération Française des Motards en Colère se félicite de ces rencontres. Elle souhaite que son expertise, avérée sur le terrain depuis des années, et la justesse de ses propositions profitent de manière plus large aux usagers de deux roues motorisés qu’elle assure, forme et informe, et dont elle est la voix depuis près de 30 ans.

Comment aider ? Nos actions sont destinées à tous les motards. Pour contribuer à les faire vivre ponctuellement, faites un don.

FFMCEditions de la FFMCAssurance Mutuelle des MotardsAssociation pour la formation des MotardsFFMC LoisirsCommission Stop VolCommission juridiqueCommission ERJ2RMFédération Européenne des Associations MotocyclistesHTML Map