Accueil > Nos propositions & nos positions > Pollution : deux-roues motorisés et respect de l’environnement > Le deux-roues motorisé, un moyen de transport propre ?

Le deux-roues motorisé, un moyen de transport propre ?

jeudi 27 novembre 2003

La moto pollue ?

  • Sur le principal gaz à effet de serre (CO2) les émissions des motos sont bien meilleures que les voitures en raison de leur moindre consommation d’essence.
  • Le niveau élevé d’émission de CO des 125 est lié à un cycle réglementaire inadapté.
  • Contrairement a ce qu’on pourrait croire, ce ne sont pas forcément les plus grosses cylindrées qui polluent le plus, loin de là, car elles sont utilisées à une fraction réduite de leur puissance.
  • Le débridage des cyclomoteurs ou le montage de kits a un effet négatif sur les émissions polluantes.
  • Sur certains polluants, comme le monoxyde de carbone (CO) et les hydrocarbures imbrûlés (HC), les motos polluent jusqu’à 5 fois plus que les voitures. Cela est dû au retard pris sur les normes, mais elles sont en train de le rattraper. En effet, elles passent par exemple de 3,5g/km de CO en norme euro 2, à 1g/km en norme euro 3 (contre une infime proportion pour les voitures). La baisse de la pollution des motos suit les évolutions de la législation

Comparaison moto voiture

  • Les temps de trajet des motos sont divisés par deux par rapport aux voitures (voire plus si on intègre le temps de recherche d’une place de parking).
  • Les consommations d’essence sont bien meilleures pour les motos
  • Une voiture transporte en moyenne 1,2 passagers, une moto en transporte 1,15.
  • Les motos permettent d’optimiser l’espace urbain en nécessitant moins d’espace sur la chaussée pour circuler ou pour se garer.
  • Les motos se recyclent plus facilement, nécessitent moins de matières premières et d‘énergie pour être produites et livrées.

Le motard peut avoir une conduite « éconologique »

  • La conduite a un impact majeur sur la pollution : il faut encourager une conduite sans accélérations brutales.
  • La pratique de la circulation entre les files à allure raisonnable par les motos permet de limiter les phases d’accélération/freinage qui sont très néfastes en termes de pollution.

Des progrès constants

Des normes complémentaires (euro 3 phase 2) vont permettre de réduire encore davantage l’impact des motos sur l’environnement notamment par la mise en place de :

  • Normes de durabilité des systèmes d’échappement
  • Mesures de la consommation d’essence
  • Introduction d’un nouveau cycle de mesure des émissions polluantes (WMTC) pour une meil-leure représentativité de l’usage des motos
  • Normes euro 3 pour les cyclomoteurs
  • Limites d’émission par évaporation visant a garantir l’étanchéité du réservoir et du système d’alimentation

A noter que la moto n’a jamais bénéficié des primes au renouvellement du parc dont ont profité les voitures, ou des bonus fiscaux aux possesseurs de voitures dotées d’un pot catalytique.

Comment aider ? Nos actions sont destinées à tous les motards. Pour contribuer à les faire vivre ponctuellement, faites un don.


Pour porter nos valeurs et contribuer au développement de la Fédération, rejoignez-nous ! Adhérez pour nous aider à vous protéger et pour participer à notre Mouvement !
Vous pouvez également contribuer ponctuellement en faisant un don !


Restez informés en vous abonnant à la newsletter mensuelle. Inscrivez-vous ICI !


Abonnez-vous au flux RSS de notre site internet.

FFMCEditions de la FFMCAssurance Mutuelle des MotardsAssociation pour la formation des MotardsFFMC LoisirsCommission Stop VolCommission juridiqueCommission ERJ2RMFédération Européenne des Associations MotocyclistesHTML Map