Zones à circulation restreinte (ZCR), questions / réponses

Pour tout comprendre sur les zones à circulation restreinte, lisez notre Foire aux questions !

Accueil > Nos propositions & nos positions > Infrastructures > La glissance des chaussées

La glissance des chaussées

samedi 8 novembre 2003

En raison de la nature même des motos, la glissance des chaussées revêt une importance particulière pour tous les deux roues motorisés.

1) Les marquages au sol

Malgré l’existence de marquages au sol homologués, certaines municipalités continuent à employer des peintures " classiques " pour repeindre les bandes blanches et autres passages piétons. Ceux ci sont particulièrement glissants par temps de pluie, atteignant pour certains la glissance d’une plaque de verglas mesures effectuées par des experts ).
L’action de la FFMC vise à sensibiliser au niveau départemental les responsables de voiries à l’utilisation de marquages au sol antidérapants, quitte à organiser avec ceux ci des balades en moto afin de leur permettre de mieux toucher du doigt la problématique motarde.

2) Les déversement de Gasoil sur la chaussée

Les motards connaissent bien ce problème : lors de virages serrés, et lorsque le réservoir est rempli, le trop plein de Gasoil des véhicules diesel se déverse sur la chaussée. Le problème est particulièrement aigu sur les ronds points, qui se transforment en véritable patinoire pour les deux roues. L’action de la FFMC se place à trois niveaux :
- sensibiliser les utilisateurs de véhicules diesel à ce problème, en les invitant à ne pas remplir à ras bord leur réservoir, et à contrôler l’étanchéité du bouchon.
- agir pour que soit incorporé un point de contrôle au niveau de l’étanchéité des réservoirs dans le cadre des directives européennes sur les inspections périodique des véhicules (contrôles techniques )
- proposer des solutions techniques pour diminuer ou supprimer le reflux de gasoil depuis le réservoir vers la chaussée (valves, mousse perméable, bac de récupération, ...)

3) Les pontages

Ces minces bandes de bitume destinées à colmater des fissures sur les routes ont sous la pluie un coefficient de friction proche de celui du verglas. Lorsqu’elles sont positionnées dans un virage, c’est à dire à des emplacements où les motos sont inclinées, elles ont inévitablement un effet désastreux sur la stabilité du véhicule et entraînent fréquemment une chute. Comme de plus ces bandes sont noires et donc peu visibles, on ne peut même pas tenter de les éviter.
La FFMC cherche à promouvoir des solutions techniques expérimentées en Autriche qui propose une alternative au bitume glissant avec des composants économiques qui par l’incorporation de silice redonne au matériau une rugosité propre à assurer une meilleure adhérence sous la pluie pour les deux roues.

Les ralentisseurs

Ces " champignons routiers " fleurissent parfois en dépit du bon sens, et surtout en dehors des recommandations émanant du ministère des transports lui même. Lorsque leurs dimensions ne sont pas aux normes, ou lorsque la présignalisation est insuffisante (voire inexistante), ils fonctionnent comme un véritable tremplin à motards.
La FFMC vise par des actions locales en directions des responsables de voirie à faire respecter les recommandations
- en matière de présignalisation et de visibilité de ces dispositifs,
- en matière de taille, de lieux d’implantation, quitte à intenter des actions en justice contre les municipalités qui ne respecteraient pas les normes. (le décret du 27 mai 1994 donnait 5 années aux municipalités pour mettre aux normes les ralentisseurs : ils devraient tous l’être depuis le 2 juin 1999 !! )

Roulons sous la pluie

La pluie pose des problèmes particuliers aux motards : en dehors de la glissance accentuée des chaussées, un problème de visibilité se pose notamment lors des dépassements de poids lourds (les motos n’ont pas d’essuie glace ! )
La FFMC participe, par le biais de la FEMA à une campagne européenne pour rendre obligatoire l’utilisation de gardes-boues enveloppants pour les camions, et milite pour la généralisation des enrobés drainant, qui permettent une meilleure évacuation de l’eau des chaussées.

Comment aider ? Nos actions sont destinées à tous les motards. Pour contribuer à les faire vivre ponctuellement, faites un don.

Dans la même rubrique

FFMCEditions de la FFMCAssurance Mutuelle des MotardsAssociation pour la formation des MotardsFFMC LoisirsCommission Stop VolCommission juridiqueCommission ERJ2RMFédération Européenne des Associations MotocyclistesHTML Map