le blog (presque officiel ☺) des motards en colère

Accueil > blog > « Nuits 2 roues » succède à « Nuit debout »

« Nuits 2 roues » succède à « Nuit debout »

vendredi 8 juillet 2016

Le Mouvement « Nuit debout », né de la contestation contre la loi « travail » s’essouffle et s’éteint doucement… Démarré le 31 mars, Nuit debout a cent jours aujourd’hui, le 8 juillet… Et le 8 Juillet démarre « Nuit 2 roues », contre les interdictions de circulation, nouveau marqueur de ségrégation sociale !

Quel rapport entre « Nuit debout » né il y a 100 jours aujourd’hui et « Nuit 2 roues » qui commence ce soir ? A priori aucun… l’un est un mouvement politique de lutte sociale qui proposait de revoir la manière de faire de la politique (par l’AG permanente, le refus des organisations constituées, etc…), l’autre est une manifestation de protestation d’une catégorie d’usagers de véhicules pour protester contre une politique urbaine considérée comme injuste et inadaptée.

Mais en prenant un peu de hauteur, ces deux mouvements ont un point commun : ils sont nés de l’exaspération que nous inspirent des politiciens-technocrates qui imposent au peuple des règlements (et des contraintes) que nous ne leur demandons pas. Ainsi, Hidalgo et son adjoint Najdovski font aux salariés qui doivent aller bosser avec leur véhicule ce que Valls et Gattaz font aux salariés qui veulent défendre leur Code du travail (et non celui de l’Europe du dumping social).

C’est la même violence d’État, le même arbitraire justifié avec les mêmes ressorts, culpabilisant et clivant !

Et à cause de madame Hidalgo qui réglemente l’accès de sa ville en maire Fouettard, le ministre de l’Intérieur se retrouve avec un nouveau point de cristallisation qui va encore mobiliser ses CRS qui n’en finissent plus d’avoir d’autres chats à fouetter.
Voilà comment avec ces « zones à circulation restreinte », des politiciens et des technocrates fabriquent des illégaux avec des gens qui étaient en règle jusqu’à maintenant !
Absurde !

De Nuit debout à Nuit 2 roues, la constante, c’est que malgré « l’état d’urgence », malgré le flicage des manifestations, la seule chose que ce gouvernement qui s’enfonce dans la crise politique soit en mesure de produire, ce sont des mouvements citoyens de gens exaspérés par ces politiciens qui ne représentent plus qu’eux-mêmes.

« Nuits debout » s’éteint, « Nuit 2-roues » s’allume… la lutte continue !

Vos commentaires

  • Le 10 janvier à 00:55, par Don roya En réponse à : « Nuits 2 roues » succède à « Nuit debout »

    « Lorsque » j’ai proposé qu’on s associe aux nuit debout , on m’a envoyé chier parce que c’était pour la loi travail et non pour les plaques ou autres absurdité du moment . Alors que le principe de nuit debout était de ramener le peuple dans la rue . L élément déclencheur était certes la loi travail mais aussi ramener les gens dans la rue contre le ras le bol général . A peine il y a un effort de manifestations du moment où ça touche pas la moto pour ici bah on fait rien puisque ça nous regarde pas et vu que la plupart de branche pense pareil donc on se la prend .

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.