Les actualités de la FFMC

  • 2014 : un bilan de sécurité routière en demi-teinte

    18 décembre

    Pour la première fois depuis douze ans, la courbe de mortalité routière amorce une légère remontée. Les catégories les plus touchées concernent les piétons, les cyclistes et les cyclomotoristes, c’est-à-dire les usagers les plus exposés… à l’exception remarquable des motocyclistes. Comme quoi les combats menés par la FFMC depuis plus de trois décennies donnent des résultats.
    Le bilan de la sécurité routière en France en 2014 (dont les chiffres définitifs ne seront pas connus avant courant 2015) est annoncé comme plus « mauvais » que celui de 2013 qui avait été la meilleure année jamais recensée.
    En 2013, selon les données de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 3 268 personnes sont décédées d’un accident de la route en France métropolitaine (+ 159 tués en comptant les 5 départements O-M).
    Pour 2014, les estimations de l’ONISR sont de 3 416 tués fin novembre.
    Depuis plusieurs mois, les catégories d’usagers les plus impactées sont les piétons (estimation à + 15% en 2014 selon l’ONISR), les cyclistes et les cyclomotoristes. Les accidents mortels impliquant des poids-lourds sont en hausse. La mortalité des automobilistes est stable et la mortalité des motards est en baisse… de –6% ! Néanmoins, la part des blessés graves à moto est en augmentation.
    Le détail et les graphiques de référence de l’ONISR sont accessibles à http://www.securite-routiere.gouv.fr/la-securite-routiere/l-observatoire-national-interministeriel-de-la-securite-routiere/barometres-mensuels/barometres-mensuels
    On le (...)

  • Évitez la prune de stationnement grâce à l’application mobile collaborative « Et c’est la prune ! »

    5 décembre

    Conçue par un motard, pour tous les utilisateurs de 2 et 3-roues motorisés, l’application gratuite « Et c’est la prune » a pour objectif de permettre à ces derniers de stationner sur les emplacements dédiés afin d’éviter une prune souvent non méritée ! Après plusieurs mois d’attente, l’application mobile collaborative « Et c’est la prune ! » est enfin en ligne sur l’Apple Store (pour Iphone, donc) ! La Fédération Française des Motards en Colère soutient cette initiative solidaire et souhaite qu’elle puisse se développer à l’aide d’un financement participatif ! Il manque 5500 euros à ce projet pour pouvoir se démocratiser et arriver (ENFIN !) sur Android !
    « À moto, comme en scooter, trouver une place pour son 2-roues peut être parfois un casse-tête. Il existe cependant des emplacements gratuits permettant de se garer sans risquer la prune. Même si ces emplacements sont dans certaines villes en sous nombre, ils ont le mérite d’exister alors autant les utiliser ! Et puis, 35 euros la prune ça fait cher, non ? En les cartographiant de manière collaborative, "Et c’est la Prune" vous permet de trouver un emplacement proche de votre destination et tant qu’à faire, une place disponible ! Pour atteindre un tel objectif, "Et c’est la Prune" compte sur vous ! Vous pouvez ainsi informer les autres utilisateurs du nombre de places restantes grâce à un système de notifications. Si jamais une place est libre, dîtes le, s’il n’en reste aucune, criez le ! »
    Guillaume Roques, concepteur de l’application.
    En bref, comment ça (...)

  • "Ras le vol : guide contre le vol des deux-roues", le nouveau guide de la FFMC pour vous aider à lutter contre le vol

    5 décembre

    Bien que le nombre de vols de deux-roues motorisés ait diminué ces dernières années, ce sont toujours plus de 70 000 machines qui disparaissent par an. Conscients que tout le monde n’a pas la chance de pouvoir s’offrir la garantie vol de ses rêves,de se permettre de payer une franchise ou tout simplement parce qu’il n’est jamais agréable de se faire voler son 2-roues, la FFMC a élaboré un guide, en partenariat avec Moto Magazine et l’Assurance Mutuelle des Motards, afin de vous aider à mieux protéger votre machine !
    En téléchargement libre et gratuit, le guide "Ras le vol : guide contre le vol des deux-roues" a été spécialement conçu pour vous éviter de vivre cette désagréable expérience qu’est le vol.
    Dans les 8 pages de ce guide, vous trouverez un concentré des astuces pour "Bien choisir son antivol", des "Bons réflexes pour stationner", des bonnes méthodes pour "Transporter en sécurité son antivol". Par ailleurs, de précieux conseils y sont prodigués pour bien choisir parmi les dispositifs complémentaires (sécurités électroniques et mécaniques) ainsi que pour "déjouer les pièges" des "nouvelles techniques de vol".
    Pour le télécharger et le partager au plus grand nombre, cliquez sur l’image ci-dessous : Ras le vol : guide contre le vol des (...)

  • Vol moto : 5 conseils pour sécuriser sa moto

    2 décembre

    La commission Stop Vol vous conseille en vidéo pour vous aider à bien attacher votre 2-roues. Cette vidéo a été réalisée en partenariat avec Moto Magazine.

  • « Adhérer à la FFMC, ça m’apporte quoi ? » Les adhésions pour l’année 2015 sont ouvertes

    1er décembre

    Cette question, combien de fois les militants de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) l’entendent-ils ? Les plus impliqués dans nos actions, des dizaines de fois sans doute. Bien sûr, il est facile de répondre qu’adhérer permet de "soutenir la cause", qu’il y a des salariés à rémunérer, d’expliquer pourquoi une association comme la nôtre ne peut fonctionner uniquement avec des bénévoles, qu’il faut bien payer les frais de fonctionnement. Ou, de façon plus terre à terre, et bien plus individualiste, qu’adhérer à la FFMC vous donne droit à un tarif réduit sur votre abonnement à Moto Magazine, sur votre stage de perfectionnement Association pour la Formation Des Motards (AFDM), que vous bénéficiez des informations de la commission Juridique, voire de remises chez les concessionnaires locaux partenaires.
    Ou à l’inverse, on peut essayer d’imaginer. Quel serait le monde moto actuel si la Fédération n’avait pas été créée, il y a plus de 30 ans maintenant, par quelques utopistes bien décidés à sauver la pratique de la moto ? Et si depuis, tel le village gaulois résistant à l’individualisme galopant de notre société, nous n’avions pas quelques milliers d’adhérents continuant à verser leur obole pour que la FFMC continue d’exister pour l’intérêt de tous ?
    Tout d’abord, sans la FFMC, jamais la Mutuelle des Motards n’aurait pu voir le jour. Et sans elle, ceux qui circulaient déjà à moto à la fin des années 70 le savent bien, les tarifs d’assurance délirants continueraient à être d’actualité. Impossible donc pour les (...)


Accédez aux publications, gérez vos coordonnées, contactez votre antenne, renouveler votre adhésion et bien plus... accédez à votre Espace adhérent !

FFMCEditions de la FFMCAssurance Mutuelle des MotardsAssociation pour la formation des MotardsFFMC LoisirsCommission Stop VolCommission juridiqueCommission ERJ2RMFédération Européenne des Associations MotocyclistesHTML Map